19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 11:10

 

Dans les toilettes :

 

Depuis le début de l'année, on a déjà constaté plusieurs dégradations :

- A force d'être claquées très fort, des portes sont abîmées et ne ferment plus.

- Certaines cuvettes servent de poubelles : des élèves y jettent des emballages de goûters !

- Certains élèves « oublient » de nettoyer les WC après leur passage.

agenda 21 072

 

Dans les couloirs :

 

On trouve beaucoup de papiers, de mouchoirs et de chewing-gum qui traînent chaque jour. Il y a même des élèves qui crachent par terre.

banière3 001  

 

Dans la cour et sous la préau :

 

Après chaque récréation, il y a de nouveaux déchets par terre : des emballages de goûter et de bonbons, du pain venant de la cantine, des trognons de pomme, des gâteaux, des sachets en plastique...

Il y a sans arrêt des casiers abîmés que M. Maurer, l'agent d'entretien, doit réparer.

agenda 21 043  agenda 21 054

 

Nous avons réalisé des affiches pour rappeler à nos camarades de respecter le collège. Elles sont placées dans les couloirs et sous le préau.

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:43

 

L'année dernière, nous avons vu beaucoup de dégradations inadmissibles comme les vitres des portes cassées, des bancs cassés et de nombreux papiers par terre.

Pendant les vacances, tout le collège a été nettoyé et réparé.

La semaine de la rentrée, nous avons pris des photos pour surveiller que le collège ne se dégrade pas de nouveau.

 

agenda 21 010 agenda 21 046

agenda 21 066 agenda 21 045

Les couloirs sont propres et il n'y a pas de papier dans la cour.

 

agenda 21 049

Rien ne traîne autour des poubelles.

 

agenda 21 082

Le tableau d'affichage est propre et sans graffitis.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 09:58

 

 colibri

 

La part du colibri

 

                               (légende amérindienne)

 

Un jour, il y eut un immense incendie dans la forêt. Tous les animaux, terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul, un colibri s'activait et allait chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour éteindre le feu. Au bout d'un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :

"Colibri ! N'es-tu pas fou ? Crois-tu que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ?"

"Je sais, répond le colibri, mais je fais ma part..."

 

Cette histoire montre que tous les animaux peuvent aider à éteindre l'incendie : le colibri apporte un tout petit peu d'eau, un animal plus gros peut en apporter plus... Si il est seul, le colibri ne réussira pas, mais tous ensemble, les animaux pourront sauver la forêt.

 

C'est est une légende qui veut encourager chaque humain à faire ce qu'il peut pour sauver la vie sur notre planète.

 

un petit peu + un petit peu + ..............+ un petit peu = beaucoup pour protéger la planète

 

                                                                                                              les élèves de l'ULIS

Partager cet article
Repost0